Samedi 22 avril, marchons pour les Sciences !

En cette période très médiatique d’élections françaises, où chacun veut se faire entendre pour récolter une voix supplémentaire qui fera la différence, je trouve intéressant de lever la tête et valoriser la Marche pour les Sciences, lancée le 27 janvier dernier aux Etats-Unis.

Parce qu’au-delà de l’arme de communication des « faits alternatifs », je souhaiterai rappeler la formule de Pasteur « la science n’a pas de patrie ». Je crois à la collaboration entre les sciences dures et les sciences molles, entre les chercheurs, les scientifiques, les sociologues, les anthropologues, les investisseurs pour le progrès de l’humanité.

En tant qu’industriel, citoyen, nous avons également un rôle à jouer sur un modèle respectueux les uns des autres.

 Je vous invite à lire la tribune complète : http://www.marchepourlessciences.fr/a-propos/pourquoi-marcher/ .

Commentaire